DEUXIEME EDITION DE LA COUPE ITERCONTINENTALE DE PADEL DAKHLA

 

Le coup d’envoi de la 2ème édition de la Coupe intercontinentale de padel, un événement sportif réunissant des amateurs et professionnels de cette discipline venant de différents pays du monde, a été donné, jeudi à Dakhla.

Initié par l’Association Nord-Sud Action, en partenariat avec le Conseil de la région de Dakhla-Oued Eddahab et l’Association européenne des clubs de Padel (AECP), cet événement d’envergure internationale qui se poursuivra jusqu’au 19 mai constitue une véritable opportunité pour promouvoir cette destination dotée d’atouts naturels, sportifs et touristiques considérables.

Le coup d’envoi officiel de cette compétition qui se déroule dans un espace aménagé à cet effet au centre ville, a été donné par le président du Conseil régional, El Khattat Yanja, en présence d’élus, des chefs des services extérieurs et d’acteurs locaux.

Quelque 16 équipes issues de différents pays du monde sont présentes lors de cette deuxième édition, dont 8 masculines et 4 féminines, avec la participation de Léa Godallière, triple championne de France, qui apportera son talent et son expertise à cette compétition sportive.

Outre des participants marocains, des compétiteurs aguerris venus de plusieurs pays dont l’Argentine, le Chili, la France, l’Espagne et l’Allemagne se sont ainsi donnés rendez-vous pour s’affronter en toute convivialité et dans une ambiance festive.

Dakhla une capitale africaine du padel

 

Dans une déclaration à la MAP, le président fondateur de l’Association Nord Sud Action, Omar El Alaoui El Balrhiti, a indiqué que cette discipline sportive a connu, au cours des cinq dernières années un développement considérable, notamment en Europe et en Amérique latine, faisant part de sa volonté de faire de Dakhla une capitale africaine du padel.

Il a également souligné que cette compétition est susceptible d’attirer un grand nombre de touristes, ainsi que les meilleurs pratiquants de cette discipline sportive dans le monde, mettant en exergue les potentialités touristiques et les infrastructures de la perle du Sud, qui est devenue une destination de choix des manifestations internationales d’envergure.

L’AECP toujours présente !

Pour sa part, le président de l’AECP, Claud Baigts, a rappelé que Dakhla est la première ville marocaine et africaine ayant abrité en 2019 cette compétition internationale de padel.

M. Baigts a aussi émis le souhait de doter la ville de Dakhla dans les mois à venir d’un centre de padel, pour pouvoir accueillir les pratiquants de cette discipline sportive dans le monde, faisant savoir que cette destination est dotée d’atouts naturels et touristiques pour l’organisation de grands événements sportifs internationaux.

Le padel est un sport de raquette dérivé du tennis, se jouant sur un court plus petit, encadré de murs et de grillages. Le calcul du score est le même qu’au tennis et les balles utilisées ont une pression légèrement inférieure. Il est joué uniquement en double et le service doit s’effectuer à la cuillère.

Au programme de cette manifestation sportive figurent des conférences sur « Les fédérations: les grands événements acteurs du tourisme », « Le Padel et les Académies, acteurs d’un tourisme sportif, santé et Bien-être »et « Les médias sportifs, organes de promotion des destinations sportives ».